Actualités Un délai pour transférer ses heures DIF vers le CPF

Formation professionnelle : un délai supplémentaire pour transférer ses heures DIF vers le CPF

 

Transfert des heures de DIF vers le CPF encore possible

Pour les salariés du secteur privé, l’ordonnance sécurise la continuité entre les droits acquis par les salariés dans le cadre du DIF au-delà de fin 2020. Les salariés avaient six ans pour utiliser leurs droits au DIF avec une échéance au 31/12/2020. Pour que ces droits ne disparaissent pas début 2021, le gouvernement a engagé des corrections. Ainsi le transfert des heures de DIF sera possible sur le CPF, mais les salariés devront déclarer leurs droits sur la nouvelle application en ligne attendue, pour la fin 2019. Les heures acquises en DIF seront converties en euros. Cette mesure devrait avoir pour conséquence d’augmenter le montant correspondant aux droits acquis de formation professionnelle de manière massive !

Mise en place d’une appli mobile CPF en novembre 2019

Par le biais d’une application numérique, chaque actif disposera sur son CPF de 500 € par an pour se former et 800 € pour les moins qualifiés, soit respectivement 5 000 € et 8 000 € sur dix ans. Les personnes à mi-temps, à 80 % des femmes, bénéficieront des mêmes droits à la formation que les salariés à temps plein.

La Caisse des Dépôts assurera le fonctionnement du service en ligne, la centralisation et la gestion des ressources finançant le Compte personnel de formation via un fonds ad hoc et le paiement des organismes de formation. Ce nouveau dispositif sera disponible en novembre 2019.

Gestion des abondements à partir de 2020

À compter du printemps 2020, il sera complété par la gestion des abondements que les salariés pourront mobiliser notamment auprès des entreprises et des branches. Au total, plus de 30 millions de compte devraient être crédités. Ce dispositif innovant est appelé à jouer un rôle central pour la promotion d’une société de compétences dont le gouvernement a fait une priorité nationale. À cette occasion, Muriel Pénicaud a rappelé que « l’appli CPF va rendre la formation accessible à chaque salarié et à chaque demandeur d’emploi. Il suffira de quelques clics pour choisir sa formation et s’inscrire, sans autorisation, intermédiaire ou dossier administratif.